« Le complexe, sentiment naturel ? »

J’ai souhaité ne pas écrire un Article Moralisateur du style : « Vous dire que vous devez vous accepter comme vous êtes… Que votre handicap ne se voit pas… Que beaucoup de gens n’y  font pas attention, etc… ! »

Le mécanisme du Complexe :

Je souhaite tout simplement comprendre avec vous le mécanisme du Complexe et essayer d’analyser la provenance de ce mal-être. Pourquoi, avons-nous des complexes et notamment quand nous avons un handicap ? Et comment, pourrions-nous le surmonter sans tomber dans un discours moralisateur ?

  

 

Il existe Trois formes de complexe :

1 – Le complexe physique (notre corporel),

2 – Le complexe social (notre situation au sein de la Société)

3 – Et le complexe d’infériorité intellectuelle (notre capacité cérébrale).

 

 

 

complexe général

 


Mais pourquoi ressentons-nous des complexes et ce sentiment de rejet lorsque nous sommes dans une situation de handicap ?
 

Le complexe est lié à l’individualité. Chacun de nous, selon sa provenance, sa vie, son parcours, son chemin semé d’embûches, amène une particularité propre à chaque individu. Cette particularité marque une identité : Notre identité !

Aujourd’hui, nous vivons dans une Société qui nous pousse à être tous identiques ! Nous sommes conditionnés afin d’être conformes aux règles imposées par cette Société… Notre perception en est directement influencée. Nos valeurs seront modifiées en fonction de la norme dictée par cette même société. Une personne mince pourra être aux yeux de la Société « Grosse » ! Ainsi, la dangerosité de cette situation grotesque est que cette personne se sente « énorme » et se contraigne au Régime !

Perception influencée par la Société

complexe pourquoi

 

Lors d’un handicap, on se sent en marge de la société, Différent(e) ! Puisque, le maître mot de notre Société est le « Conformisme »… Où la différence n’a pas sa place…  De ce fait, on se sent très vite rejeté et poussé vers l’isolement. De plus, on est limité pour réaliser certains actes du quotidien… on n’est plus comme avant… On se sent dépendant(e). Bref, Tout ceci invite au mal-être et peut même vous plonger dans une détresse émotionnelle…

Malgré tous ses désagréments, souhaitons-nous vraiment ressembler à un individu Standard ? Même, si nous n’acceptons pas notre complexe ou notre handicap, est-ce que cela signifie que nous souhaitons ressembler à un modèle type ou à une Norme ? Sans particularité, sans individualité, sans marque de notre vie, sans empreinte de notre expérience parcourue, sans ecchymose due à nos embûches ?

 

Avons-nous peur de remettre en cause, de bousculer cette société afin de ne pas en être rejetés ?

 

Il n’y a pas de place pour la Différence dans notre Société

 

 

 

école identique

Cela commence à l’école, les enseignants nous apprennent à nous « fondre dans la masse », à être comme nos camarades, tous identiques :

  1. Ne parle pas plus fort que ton voisin,
  2. Range tes affaires comme tes camarades,
  3. Écris comme moi (la maîtresse ou le maître),
  4. Ne pleure pas !
  5. On ne bouge pas, on ne remue pas !
  6. Mets ta blouse comme ton camarade,
  7. etc…

La Société nous fait entrer dans le « Conformisme »

 

Me concernant, j’ai toujours eu du mal avec l’handicap ! Avant de l’être moi-même, j’étais mal à l’aise, je ne savais pas comment me comporter…  Je me suis rendue compte à ce moment précis que je devais évoluer ! Je devais réussir à accepter la différence en allant au contact de personnes handicapées.

handicap societe

Je suis ravie d’avoir réalisé cette démarche quand j’étais encore en pleine santé, c’est la période où je venais en aide aux plus démunis, aux malheureux, aux personnes handicapées, … J’ai fait beaucoup de bénévolat pour aider, soutenir, apporter du réconfort,…  ce qui m’a permis de Grandir Positivement en commençant à ouvrir mon Esprit vers la DIFFÉRENCE !!! Même si aujourd’hui, j’ai conscience que j’ai encore un travail à faire sur moi pour accepter cette fois-ci Mon handicap…

C’est pourquoi, je souhaiterais amener cette réflexion :

Pourquoi, le « Conformisme » rejette la Différence ?

conformisme moutons

SORTONS du « Conformisme »

Faites en sorte qu’il ne soit plus de mise (conforme à des normes)

 

Le Conformisme, selon le psychosociologue Roger Mucchielli (1919-1981) : « est l’attitude sociale qui consiste à se soumettre aux opinions, règles, normes, modèles qui représentent la mentalité collective ou le système des valeurs du groupe auquel on a adhéré, et à les faire siens…. »

 A Consulter : L’expérience de l’ascenseur » : caméra cachée sur le conformisme (1962)

"L'expérience de l’ascenseur" : caméra cachée sur le conformisme (1962)

 conformisme identique

La Pensée Collective :

La pensée collective est néfaste pour notre santé physique et psychologique. Elle pointe du doigt la différence et la rejette. Elle fait ressortir nos différences sous forme de défauts…  Ces défauts apporterons un mal-être qui pourra nous amener à la dépression et par la suite à l’isolement. Notre santé physique pourra aussi en souffrir lors d’un régime extrême, ou lors d’une chirurgie, …, afin d’être conforme aux normes…

 

Mais qu’est-ce qu’un Complexe, suis-je la seule à le ressentir, à le vivre ?

 

ASTUCES, CONSEILS ET PARTAGE : 

 complexe se cacher  complexe ventre

Un complexe est une DIFFERENCE physique, sociale ou intellectuelle que nous n’acceptons pas pour plusieurs raisons.

 

 

animaux qui louchent

Les raisons de nos complexes :

  • Manque d’Estime de soi,
  • Désir de la perfection,
  • Convoiter l’image de la société,
  • Vouloir avoir mieux que l’autre,
  • Désirer avoir des facilités,
  • Désirer avoir de grandes capacités,
  • Vouloir être le meilleur(e),
  • Vouloir être apprécié,
  • Vouloir être aimé,

N’avez-vous pas remarqué que Tout le monde a des complexes ?

 le grand complexe

 

Seulement, nombreux ne le disent pas ! Voici la liste de certains complexes que j’ai entendu de ma famille, de mes amis, de mes collègues, de mes relations, … passés et actuels :

 

Complexes Répertoriés :

Les cheveux (crépus, très fins, …),

Le visage (acné, tâches de rousseur, …),

La forme des yeux (tombants, …),

Les yeux (strabisme, couleur, …),

La bouche (fine, tombante, …),

Les dents (couleur, écartées, déplacées, …),

Les oreilles (décollées, trop grandes, trop petites, …),

Le nez (trop gros, bosse, …),

Le cou (double menton, trop petit, trop fin, …),

Les bras (trop fins, trop gros, tombants, …),

Les doigts (trop gros, déformés, …),

Les mains (tâches, rides, …),

 

complexe pieds

La pilosité (couleur, quantité, …),

Un accent (trop chantant, trop pointu, …),

sa situation financière,

sa situation professionnelle,

son niveau d’étude,

  

 

complexe levres 

 Les seins (trop petits, trop gros, tombants, …),

Le ventre (trop gros, trop relâché, ridé …),

Les fesses (trop plates, trop grosses, trop molles, …),

Les genoux, les mollets les cuisses,

Les veines ou vaisseaux trop apparents,

Les pieds (orteils),

son âge (trop jeune, trop vieux, …),

La grandeur (trop petit, trop grande, …),

La couleur de peau (trop blanche, trop bronzée),

 

 corps poilu

 

Comment s’aider à accepter « la Différence », les siennes et celles des autres ?

 

Avoir un entourage sain 

L’Entourage a une très grande importance dans l’acceptation de nos différences.
Quand je suis dans un lieu public, mes amis(es) sont très présents(es), ils m’entourent. Quand, ils s’aperçoivent que je suis ennuyée de me lever devant tout le monde pour me rendre aux toilettes par exemple. Alors, ils se lèvent avec moi pour m’accompagner. Parfois, je réussis à dépasser ma différence, et je leur dis non merci… Mais, il est vrai que je ne réussis pas à chaque fois.

En effet, le handicap est encore une autre étape. Partout, où je passe, on me remarque non pas parce que les gens me reconnaissent, mais parce que j’ai tout simplement deux béquilles… Pourtant les béquilles, nombreuses personnes en ont ou en auront un jour dans leur vie… Et bien, je peux vous dire, que l’on se retourne beaucoup sur moi …

l'handicap

Pour vous représenter mes propos, demandez-vous, quand une personne en fauteuil roulant passe devant vous : Comment réagissez-vous ? Vous ne la voyez pas, c’est une personne comme une autre ? Vous n’y prêtez pas attention ? Ça vous semble naturel ? Vous ne ressentez aucune émotion ? En êtes-vous sûr ?

Pour Vivre au mieux avec ses complexes et son handicap, acceptez la différence, la différence de l’Autre. Ainsi, la différence deviendra la Normalité… Et par conséquent, Votre différence sera Naturelle !!!

Je vous conseille une démarche pour participer au changement de notre Société afin de l’amener vers l’acceptation de la « Différence » :

Une des possibilités qui s’offrent à vous est de créer un groupe 

demarche collective

Si vous souhaitez que la Société évolue, vous pouvez apporter votre « pierre à l’édifice ». Même, si vous pensez être impuissant pour amener un changement au sein de notre Société, je vous dirais que Non !

Vous pouvez très bien commencer par créer un groupe physique (composé de personnes, d’amis) ou un groupe virtuel (via les réseaux sociaux) pour adhérer à une démarche collective et seine… C’est-à-dire vers l’Acceptation de la Différence !

Parce que la Société, c’est Nous ! C’est VOUS !

N’acceptez plus de subir, de Vous Normaliser et de Vous dépersonnaliser !

Mieux vivre, c’est se détacher du « Conformisme »

 

complexe femme ronde

Et Vous, Quelles idées auriez-vous pour sortir du Conformisme ?
Partagez vos Conseils avec moi dans un commentaire…

 

J’espère que mon article vous aura aidés, et que vous comprendrez d’où viennent vos complexes afin de mieux vivre votre différence. Ainsi, après cette lecture, j’espère que vous aurez envie d’entreprendre une démarche collective ou individuelle pour l’acceptation de la « Différence »…

 

Coup de Cœur :

 

 http://www.mon-poeme.fr/citations-qualites-defauts/

 

Ce site est mon coup de cœur de la semaine. Ainsi je vous invite, si vous le souhaitez, à le consulter afin de découvrir de merveilleuses citations sur vos défauts qui sont en fait vos qualités…

 

Al CLARANSE

8 réflexions au sujet de « « Le complexe, sentiment naturel ? » »

  1. Bonjour Al,
    Je suis ravie de vous retrouver!
    C’est un sujet délicat que vous avez choisi de traiter cette semaine, mais vous l’avez très bien fait!
    J’ai été absolument stupéfaite par la vidéo de l’ascenseur!
    Bravo pour votre implication, votre rigueur et votre travail ! Et merci de mettre à notre disposition chaque semaine des articles de qualité sur des sujets variés.

    J’attends votre prochain article avec impatience!

    1. Bonjour Miss PARKER,
      je vous remercie pour votre soutien notamment sur Facebook…
      Je suis ravie que mes articles vous plaisent que vous preniez du plaisir à les découvrir.
      Aussi, n’hésitez pas à partager avec moi : Comment feriez-vous pour sortir du conformisme ?
      Au plaisir de vous lire à nouveau,
      Al CLARANSE

  2. Bonjour AlCLARANSE,

    Sujet pas facile et bien mené vous touchez du doigt beaucoup de choses intimes de tous. Chacun peut s’y reconnaître et il est vrai que nous devons nous détacher du conformisme, apporter notre pierre à l’édifice. J’y crois et ça n’est pas prêt de s’arrêter pour ma part et pour mes amis également.
    Cultivons la diversité nous avons tous à y gagner et à enrichir notre entourage.
    Belle fin d’après-midi,

    1. Bonjour Damien,
      Je suis ravie de vous retrouver et de découvrir votre avis sur ce sujet qui me tient à Cœur…
      J’aime vos mots si bien choisis : « Cultivons la diversité »
      Et j’y adhère 🙂
      Au plaisir de vous lire à nouveau,
      Al CLARANSE

    1. Merci pour votre commentaire encourageant,
      Je suis ravie de vous retrouver et que mon article vous plaise,
      Au plaisir de vous lire à nouveau,
      Al CLARANSE

  3. Nous vivons dans une société où l’image a beaucoup d’importance, alors il n’est pas évident de sortir du conformisme…mais je dirais, essayer de s’accepter en assumant nos différences (façon de penser, d’agir ou même particularités physiques). Ainsi, il sera plus facile d’accepter la différence chez l’autre.
    Et, si nos différences dérangent et ne sont pas acceptées, alors nous ne sommes peut-être pas entourés des bonnes personnes et il est temps de faire un peu de tri dans notre entourage ! 😉

    1. Merci Miss PARKER pour votre analyse. Je suis ravie que mon article soulève cette prise de conscience « Assumer »,
      ou devrais-je dire « s’assumer ». Mais, il n’est pas tjrs facile de pouvoir y parvenir… Il sera donc effectivement,
      très important d’être bien entourée… Je pense que le « tri » pour reprendre votre expression ne doit pas être
      Brutal. C’est le temps qui permet de magnifier notre entourage…
      Au plaisir de vous lire à nouveau,
      Al CLARANSE

Merci de me donner votre avis via un commentaire